Vous êtes ici : Accueil > Le Cdi > Lectures > Vos coups de coeur > Christian Grenier et Logicielle
Par : Eleve
Publié : 8 mai 2009

Christian Grenier et Logicielle

Christian Grenier est né à Paris en 1945.

Depuis 1990, il ne vit que de sa plume... dans le Périgord.

Sa fille le met au défit : écrire un roman policier. Il décide de la mettre en scène, en tant que lieutenant de police.Il écrit "Coups de théatre" où lui même s’incarne en commissaire vieillissant.

C’est ainsi que naissent Logicielle et Germain. De plus en plus encouragé par ses lecteurs et par sa fille, il rédige l’Ordinatueur, où le personnage de Max se révèle un adjoint fidèle, attachant... même voir possessif. Depuis plusieurs années, cete jeune informaticienne mêne enquête sur enquête entre Paris et le Périgord, dans le domaine des orchestres symphoniques, (Arrêtez la musique) ou encore dans le domaine du Net (@ssassins.net, Big Bug) et jusqu’à l’île de la Réunion (Simulator).

 

Présentation de Logicielle :

Laure Gisèle plus connue sous le nom de Logicielle, est lieutenant de police. Sa grande spécialité n’est d’autre que les ordinateurs, en particulier l’OMNIA 3  ; un ordinateur très sophistiqué qui permet de rentrer à l’intérieur des programmes pour y vivre une vie virtuelle. Cela lui a permis, à plusieurs reprises de résoudre certaines de ses enquêtes.

 

Les aides apportées :

Pour résoudre ses enquêtes, Logicielle est toujours aidée de son adjoint Maxime (Max), qui peut paraître très maladroit, comme très attachant. Son très cher ami Germain Germain-Germain, est toujours présent pour donner un petit coup de pouce ou pour apporter quelques informations ou encore pour mener l’enquête de son propre côté.
Logicielle a connu Germain lors d’un stage avant que celui-ci ne parte en retraite dans le Périguord.

Résumé d’un de ses ouvrages :

Big Bug :

Pourquoi Gui Gata un informaticien doué, appelé " Big Bug ", a-t-il été assassiné ? Logicielle ne détient aucun indice et n’a aucun mobile, pour ce crime presque parfait. Mais il ne faut pas se fier aux apparences d’un ordinateur. Cet homme sans histoire menait-il une double vie ?