Vous êtes ici : Accueil > Fédérations de parents d’élèves > FCPE > Compte rendu de la réunion du gymnase
Publié : 22 janvier 2014

Compte rendu de la réunion du gymnase

FCPE

SCANDALE AUTOUR DU COMPLEXE SPORTIF !
Nos professeurs d’EPS n’obtenant jamais aucune réponse concernant les problèmes liés au gymnase et au plateau, ils avaient organisé une réunion à laquelle étaient conviés les élus responsables, les usagers à travers les associations de la ville de Poilly, et les représentants des parents d’élèves.
Nous savions depuis de nombreuses années, qu’il existait des problèmes récurrents car non traités pour la pratique de leur discipline mais nous n’avions pas connaissance de TOUS les problèmes et de la répercussion de ceux-ci sur le déroulement des cours et bien évidemment sur nos enfants :
il est impossible de chauffer le gymnase correctement : la température ne monte que de 1° à 1°5 si le chauffage fonctionne toute la matinée et ce dans un bruit infernal, on ne s’entend absolument plus (nous avons pu tester en début de réunion : alors que nous étions regroupés, impossible de tenir la réunion même en parlant fort !). Nous avons tous préférés rester dans le froid engoncés dans nos manteaux... A savoir que la facture de gaz s’élève néanmoins à 19600 euros, sans aucun résultat vu la structure qui n’est pas isolée ! L’argent du contribuable jeté (non par les fenêtres, puisqu’il n’y en a pas) mais par le plafond qui se soulève par grand vent ! Il faut savoir qu’il est préconisé une température ambiante de 16° pour la pratique des sports, température qui n’est jamais atteinte !
Un plafond qui pourrait donc se retrouver sur la tête des utilisateurs, plafond qui fuit également par temps de pluie... (nous avons d’ailleurs subi une grosse averse pendant la réunion, et à nouveau impossibilité de s’entendre. Nous n’avons pas osé imaginer un cours pendant lequel le chauffage fonctionnerait et la pluie se mettrait à tomber !)
les murs, dont le mur d’escalade, suintent d’humidité (odeur prenante de moisi en entrant dans le gymnase...)
les portes qui seraient sans pitié pour les doigts si elles se refermaient dessus...
ne parlons pas des douches dans un état lamentable et non réglementaires...
Tous ces problèmes de structure relèvent de la compétence de la communauté de commune. Mais comme si cela ne suffisait pas, il y a également les problèmes de fonctionnement qui eux, relèvent de la commune : des tapis d’escalades non conformes et qui, vu le manque de local pour le rangement, sont dégradés par des « visiteurs », entraînant des risques d’accidents, des aménagements réalisés en dépit du bon sens (but de hand surélevé), du matériel non entretenu, la liste est trop longue et diverse pour en faire l’inventaire...
Un inspecteur de l’éducation nationale a pu lui même constater que « les conditions d’enseignement étaient très médiocres », il a constaté en 2012 et 2013, le froid ambiant, le mauvais état des murs, plafond, portes...
N’allez pas croire que les conditions en extérieur soient meilleures : le plateau est en aussi mauvais état que le gymnase et complètement inadapté... et les conditions pour utiliser le stade de foot trop restrictives (usage restreint et interdiction d’utiliser les vestiaires !) pour y assurer les cours...
Les conditions de travail de nos enfants, de nos enseignants sont SCANDALEUSES mais ce qui nous paraît encore plus SCANDALEUX, C’EST L’ABSENCE DES ELUS QU’ILS SOIENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNE OU DE LA MAIRIE DE POILLY... A noter qu’AUCUN n’a pris la peine de répondre à l’invitation, qu’AUCUN ne s’est excusé de son absence, qu’AUCUN n’a envoyé un représentant... Nous parents, avons été choqués de ce mépris.
Nos enseignants et notre chef d’établissement, un peu moins, car il faut savoir que depuis de très nombreuses années, ils s’épuisent à remonter les problèmes aux décisionnaires, qui soit ne répondent pas, soit apportent des réponses partielles et inadaptées, se renvoyant la balle entre eux... Sport que nos élus maitrisent parfaitement, le pratiquant depuis de nombreuses années ET dans de bonne conditions, eux, contrairement aux usagers du gymnase ! Nous aurions pu penser qu’un président de la com-com, ancien sportif de haut niveau et un maire, ancien enseignant portent une attention bienveillante au problème... Nous, parents, nous chargerons de leur rappeler que l’EPS est une discipline comme les autres, obligatoire, sanctionnées par un brevet des collèges, et qu’il est inadmissible que nos enfants n’aient pas les mêmes chances que les élèves d’autres établissements tout en se mettant en danger ...

M. TEIL Représentant FCPE