Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2015-2016 > Projets pédagogiques > Mme Senot témoigne devant les élèves du collège
Publié : 4 juillet 2016

Mme Senot témoigne devant les élèves du collège

Mme Senot, rescapée du camp d’extermination d’Auxchwitz-Birkenau est venue témoigner de sa vie durant cette période bien sombre de l’histoire.



Aujourd’hui, nous avons eu l’honneur de recevoir Mme Senot, 89 ans, rescapée d’Auschwitz. Elle nous a raconté les épreuves qu’elle a traversées, les douleurs morales et physiques qu’elle a subies. Ses paroles nous ont tous touchés, émus et même fait pleurer. Son passé nous montre à tous que le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie mènent toujours à des choses atroces. Le génocide des Juifs dirigé par les nazis nous le montre encore de nos jours.


Mme Senot nous a aussi parlé de sa famille, de son grand frère soldat, de ses parents déportés et de sa sœur qu’elle a retrouvée lors de sa déportation à Auschwitz. Voir Mme Senot avec les yeux qui brillent lorsqu’elle parle de sa famille nous a vraiment touchés au plus profond de notre cœur.


« Vous rentrez par la porte et vous sortirez par la cheminée » voici ce qu’on disait aux personnes juives quand elles arrivaient à Birkenau. Le rationnement de la nourriture dans les camps nous fait prendre conscience de la chance que nous avons de pouvoir manger à notre faim ! Le fait qu’elle ait survécu à La Marche de la mort après le camp d’extermination est encore plus frappant, sa force et la chance qu’elle a eue est incroyable.



Quand elle nous a lu plusieurs lettres qu’elle a écrites pendant et après la guerre, les pleurs se sont fait encore plus ressentir. Elle nous a expliqué qu’elle avait des enfants et petits-enfants et que c’était pour elle le moyen d’avoir pris sa revanche sur la vie.


Une de ses plus grandes peurs est que ce grave moment dans l’Histoire soit détourné ou oublié. C’est pourquoi, nous, la jeunesse, devons continuer de raconter ce qui s’est vraiment passé, raconter comment des millions de personnes se sont fait massacrer par un homme fou et rempli de haine, comment des personnes innocentes sont mortes, comment des enfants pleurants et criants ont été envoyés aux fours « crématoires » et comment des êtres humains ont pu faire ça, Oui, nous leurs raconterons s’il le faut. Mme Senot nous a aussi fait prendre conscience de la chance que nous avons de vivre dans un pays démocratique. Oui, car nous avons la chance de tous être libres et égaux, nous avons la chance de pouvoir exprimer notre opinion, nous avons la chance de pouvoir nous balader près d’un parc où l’on peut entendre les rires d’enfants, de n’importe quelle religion et de n’importe quelle couleur en train de jouer ensemble en harmonie.



Mme Senot s’est battue pour vivre et nous, nous nous battrons pour que ces évènements ne recommencent pas, pour que les erreurs du passé ne se reproduisent pas.



Article rédigé par Lalana Boubin, élève de 3e